De la sainte virginité (en lat. De sancta virginitate)

Traité de Saint Augustin écrit probablement en 401 et relié aux Biens du mariage. Les deux traités considèrent ces deux états de la vie : Augustin, comme les autres théologiens de l'époque, note la supériorité de l'état vierge, tout en valorisant le mariage. Il insiste sur le besoin d'humilité de la part des vierges, malgré la supériorité de leur état.

Liens à cette référence dans les documents