Titus (en lat. Titus Flavius Sabinus Vespasianus)

Titus (Rome -40 – Aquae Cutilae, Sabine 81 ap. J.-C.) regna comme empereur romain de 79 à 81. Fils de Vespasien, il mena des campagnes militaires sous son père et conquit Jérusalem ainsi mettant fin à la guerre de Judée (67-70). Pendant la campagne en Galilée (67), Titus rencontra la belle princesse juive Bérénice et tomba amoureux d'elle. Contre l'approbation de son père et des Romains, il continua sa liaison avec Bérénice et, en 75, il la reçut dans le palais dans l'espoir de faire d'elle sa femme. Cependant, lors de la mort de son père, il renonça à Bérénice et la renvoya en Judée par respect du désir du peuple romain. De ce fait, son avènement au trône était pacifique. La période de son règne, par contre, était tumultueuse. L'Italie fut bouleversée par une série de catastrophes parmi lesquelles l'éruption du Vésuve (79), l'incendie de Rome (80) ainsi que des épidémies mortelles. Pourtant, c'étaient à cause de ces catastrophes qui manifestèrent les qualités d'un empereur dévoué et généreux comme démontrée par la consécration de tous ses efforts à faire parvenir des secours et des réparations aux sinistrés.
L'histoire de Titus et Bérénice fut le sujet de deux tragédies célèbres de 1670, une créée par Pierre Corneille et l'autre par son rival Jean Racine.

Liens à cette référence dans les documents