Théophile d'Antioche

Évêque d'Antioche au IIe siècle mort en 183 ou 185, Théophile est surtout connu pour son Traité à Autolycus, une apologie du christianisme en trois livres. Divers témoignages attestent que Théophile jouissait d'une bonne réputation dans l'Église ancienne : il est cité, par exemple, par Eusèbe de Césarée, par Jérôme de Stridon et par Lactance.

Liens à cette référence dans les documents