Térence (en lat. Publius Terentius Afer)

Térence (Carthage -190 - -159 av. J.-C.) était un poète comique latin. Il commença comme jeune esclave africain mais il fut affranchi par le sénateur Terentius Lucanus qui lui donna une éducation et l’introduisit dans le cercle aristocratique. Térence nous a laissé six comédies, jouées entre -166 et -160 : L’Andrienne, L’Hécyre, Héautontimoroumenos, L’Eunuque, Phormion et Les Adelphes . Ses six œuvres se caractérisent par l’élégance grecque, adaptée aux sensibilités d’un public romain lettré. Sa comédie témoigne d’une psychologie plus nuancée que celle de son prédécesseur, Plaute, ainsi que par une émotion plus délicate. Au lieu d'adhérer aux procédés comiques latins traditionnels tels que les calembours, déformations et plaisanteries grossières, il opte plutôt en faveur de dépeindre les rapports sociaux, familiaux et professionnels de ses personnages.

Liens à cette référence dans les documents