Saint Siméon Stylite

Siméon, dit l'Ancien, né à Sisan en 391, était fils d'un berger et gardait les troupeaux dans ses jeunes années. Il avait treize ans lorsqu'il alla se présenter au monastère gouverné par l'abbé Timothée pour être reçu en qualité de serviteur. Admis, il pratiquait toutes les austérités de la règle, et ses vertus, surtout son humilité et sa charité, lui gagnèrent bientôt l'estime et l'affection de tous les frères. Quelques années plus tard il se retira dans un ermitage, au pied du mont Télanisse, et plus tard, il se retira au sommet d'une colonne. Ces colonnes l'ont fait surnommer Stylite, du grec stylos, colonne. Saint Siméon vécut toute sa vie de façon austère. Il mourut en 460, laissant une lettre et un sermon qu'on trouve dans la Bibliothèque des Pères.

Liens à cette référence dans les documents