Salvien de Marseille

Écrivain latin prolifique du Ve siècle, il ne reste que deux œuvres de Salvien: le De Gubernatione Dei (Le Gouvernement de Dieu) et Ad Ecclesiam (À l'Église). Ami d'Honorat d'Arles (Saint Honorat), Hilaire d'Arles et Eucher de Lyon, il serva comme tuteur des fils de Eucher, Salonius (Salonius de Genève) et Veranus. C'est à l'Abbaye de Lérins où Salvien et sa femme Palladia se convertirent à l'ascétisme, s'y étant installés avec leur fille Auspiciola. Salvien mourut à Marseille après l'année 470.

Liens à cette référence dans les documents