Pyrame et Thisbé

La légende des deux jeunes amants babyloniens fut racontée pour la première fois dans les Métamorphoses d’Ovide. Les parents de Thisbé et de Pyrame leur interdirent de s’unir, ce qui poussa les deux à se parler à travers une fissure du mur qui séparait leurs deux maisons. Un soir, les deux décidèrent de fuir ensemble ; ainsi projetèrent-ils de se donner rendez-vous au pied d’un mûrier en dehors de la ville. Lorsqu’arriva Thisbé, elle fut effrayée par une lionne. Elle s’évada, abandonnant son écharpe, que la lionne déchira par la suite. Pyrame, arrivant le second, vit l’écharpe en pièces et pensant que sa bien-aimée avait été dévorée par la lionne, se poignarda. Ensuite, Thisbé, de retour, vit son cher Pyrame mort par terre et se donna la mort de la même épée. Selon la légende, à cause du sang versé sur la terre, les mûres de l’arbre, jusqu’alors blanches, devinrent rouges.

Liens à cette référence dans les documents