Pains de proposition

Dans l'l'Ancien Testament, on appelle pains de proposition, c’est-à-dire de présentation (les pains présentés), ceux que le prêtre déposait chaque sabbat sur la table d’or du sanctuaire où ils restaient exposés jusqu’au sabbat suivant. Il y en avait douze; seuls les prêtres avaient le droit de les manger.
Un jour, Dauid, affamé avec ses hommes, s’en fit donner par le prêtre (1 Samuel 21.1-6), exemple d’indépendance envers la loi rituelle en cas de nécessité.

Liens à cette référence dans les documents