Cratès de Thèbes

Diogène Laërce nous raconte la vie de Cratès, né à Thèbes en 365 av. J.-C., mort à Athènes en 285. Il était un philosophe de l'école cynique qui se débarrassa de son bien pour vivre en pauvreté dans la rue. Il épousa Hipparchia qui vécut de la même manière. Élève de Diogène de Sinope, Cratès était connu pour sa joie de vivre, en toute simplicité.

Liens à cette référence dans les documents