Carloman

Fils de Charles Martel, Carloman (710-754) reçut en héritage le pouvoir sur la moitié de la Gaule, l'autre moitié étant sous la houlette de son frère Pépin le Bref. Carloman est à l'origine d'une réforme ecclésiastique, y compris la moralisation des mœurs des clercs, ce qui suggère une grande piété de sa part.
Pourtant, en 746 il est responsable du massacre des chefs ennemis qui s'étaient joints à son frère pour prendre une partie du territoire que leur père avait attribué à Carloman. À la suite de cet acte, Carloman se retira dans monastère pour le reste de sa vie, peut-être pour expier le massacre.

Liens à cette référence dans les documents