Antoine Mélisse (en latin Antonius Melissa

Antoine, un moine du XIe siècle, écrivit un recueil de sermons et de sentences morales, les Loci Communes, qui est similaire à un ouvrage du même titre attribué erronément à Maxime le Confesseur. Les deux contiennent de nombreux extraits des écrits des père de l’Église; ils furent souvent publiés ensemble à la fin des éditions des oeuvres de Stobée.
On ne sait pas grand-chose de sa vie, mais le surnom "Mélisse" veut dire "l'Abeille" était probablement le titre d'origine de son ouvrage.

Liens à cette référence dans les documents