Le mariage sous L'Ancien Régime

Le massacre de Lustucru par les femmes (Lagniet) (1660)

Le massacre de Lustucru par les femmes (Lagniet)
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
X

Titre

LE MASSACRE DE LVSTVCRV par les femmes
X

En haut

Il nous est besoing et necessaire pour noſtre repos d'oster du monde cest ennemy de notr ſexe ce forgeron d'enfer qui veut mesler de reforger polir et rabonir nos testes pour contenter l'esprit bouru de nos ialoux maris qui croyent faire beaucoup de nous envoyer chez Lustusru
ils ont beau dire il n'y a point de ſecret qui nous puiſse faire autre que nous ſommes, c'est pourquoy, afin que des ormais il n'y ait plus d'operateur ſi impudent qu'il n'en ſoit iamais parlé
alons toutes mettre fin a une ſi glorieuse entreprise
donnons luy cent coups apres ſa mort
mettons le en piece, portons sa Diable de teste par tout tesmoing de nos courage
alons mettre le feu au vaiſſeau qui uient
X

Sous le bateau

Lustucru trainé a la riviere
X

Sous la tête sur poteau

Viuat le Diable de Luſtucru et mort
X

A gauche au-dessus des hommes en conversation

Mr. la confrerie des Martirs sera plus grande
X

Au-dessous du balai

Lustucru et mort
X

Homme battu au centre-gauche

Le Compagnon de Lustucru
X

Homme battu au centre-droit

Helas mes Dames ie vous cri mercy
X

A gauche près des pieds

Nous sommes bien lache d'auoir laissé masac le P.e Lustucru
X

Titre en bas à gauche

COMPLAINTE de LVSTVCRV aux Maris Martirs
X

Cachet

B.R.[Bibliothèque Royale]
X

En bas à gauche

Messieurs aurez vous bien lame ſi lache delaiſer maſacrer Lustucru ce bien facteur de vos menages celuy qui a tant pour reforger et rabonir les testes de vos meschantes femẽs
quoy faut il que j'aye tant voyagé pour decouuri ce rare ſecret et en etre ſi mal recompencé
ſongé donc a me ſecourir promtement car ſi vous attendé ma mort vous estes perdus n'ayant plus de Lustucru vos femmes vous feront enrager plus que jamais, aie voy bien que mes cris ſont perdus
ie ſuis accablé
ces Diablesse mont ſurpris a Dieu
il n'y a plus de LUSTUCRU
X

Une victime des femmes

X

Balai comme arme

X

Tête coupée

X

Tête coupée

X

Marteau comme arme

X

Un compagnon de Lustucru

X

Femme qui traîne Lustucru vers la rivière

X

Lustucru traîné vers la rivière

X

Femme qui attaque avec son balai

X

Vaisseau en feu

X

Fourneau

Une tête coupée brûle dans le fourneau.
X

Enclume

X

Femme qui attaque avec un marteau

X

Fourche

X

Discours des spectateurs

Le même discours apparait dans l'autre gravure du massacre de Lustucru.
X

Titre

LE MASSACRE DE LUSTUCRU par les femmes
X

En haut

Il nous est besoin et nécessaire pour notre repos d'ôter du monde cet ennemi de notre sexe, ce forgeron d'enfer qui veut mêler de reforger, polir et rabonnir nos têtes pour contenter l'esprit bourru de nos jaloux maris qui croient faire beaucoup de nous envoyer chez Lustusru. Ils ont beau dire, il n'y a point de secret qui nous puisse faire autre que nous sommes, c'est pourquoi, afin que désormais il n'y ait plus d'opérateur si impudent, qu'il n'en soit jamais parlé. Allons toutes mettre fin à une si glorieuse entreprise. Donnons-lui cent coups; après sa mort mettons-le en pièces, portons sa diable de tête partout, témoin de notre courage. Allons mettre le feu au vaisseau qui vient.
X

Sous le bateau

Lustucru traîné à la rivière.
X

Sous la tête sur poteau

Vivat! Le diable de Lustucru est mort.
X

A gauche au-dessus des hommes en conversation

Monsieur, la Confrérie des martyrs sera plus grande.
X

Au-dessous du balai

Lustucru est mort.
X

Homme battu au centre-gauche

Le compagnon de Lustucru.
X

Homme battu au centre-droit

Hélas Mesdames, je vous crie merci.
X

A gauche près des pieds

Nous sommes bien lâches d'avoir laisser massacrer le Père Lustucru.
X

Titre en bas à gauche

COMPLAINTE de LUSTUCRU aux maris martyrs.
X

En bas à gauche

Messieurs, aurez-vous bien l'âme si lâche de laisser massacrer Lustucru, ce bienfaiteur de vos ménages, celui qui a tant [fait] pour reforger et rabonnir les têtes de vos méchantes femmes? Quoi, faut-il que j'aie tant voyagé pour découvrir ce rare secret et en être si mal récompensé? Songez donc à me secourir promptement car si vous attendez ma mort, vous êtes perdus; n'ayant plus de Lustucru vos femmes vous feront enrager plus que jamais. Ah, je vois bien que mes cris sont perdus. Je suis accablé, ces diablesses m'ont surpris; adieu. Il n'y a plus de LUSTUCRU.
Annotations    
  • Transcription de texte
  • Liens aux textes
  • Graveur ou bibliothèque
  • Objets
  • Personnages
  • Transcription en français moderne

Bibliothèque Nationale de France (Cabinet des Estampes)

Le massacre de Lustucru par les femmes (Lagniet)