Le mariage sous L'Ancien Régime

Ce sonnet assez conventionnel, publié en 1583, soutient le point de vue misogyne et misogame énoncé par Philippe Desportes dans ses « Stances du mariage » en 1573.

L’homme est bien malheureux

  • L’homme eſt bien malheureus qui ſ’empeche le dos
  • Du faix, & de l’eſmoy , du facheus Mariage!
  • Dans vne mer de maus il va faire naufrage,
  • Et certe' en peu de chair il trouue beaucoup d’os!
  • L’Ocean mutiné regorge moins de flos,
  • Au ſouflement des ventz, meſſagers de l’orage:
  • Que ſon cœur agité de ſoingz, d’ire, & de rage,
  • Luy fera ſoûpirer de plaintes, & ſanglos.
  • Soit belle ou layde , riche ou pouure ſa compaigne,
  • Infertille ou feconde , en vain il ſ’acompaigne:
  • Car ſeul il participe à mille & mille ennuis.
  • Se plonge qui voudra dans ceſt abyme infame!
  • Quand à toy 1tout petit , & libre que ie ſuis,
  • I’ayme mieus eſpouſer vne mort , qu’vne feme.
1. 
Devrait être moy selon H. Vaganay (voir pour la référence bibliographique les métadonnées pour Blanchon et al., p. 32)