L'ordre de Saint-Benoît ou l'ordre des Bénédictins

Une fédération de monastères ayant, au cours de leur histoire, adopté la règle de saint Benoît de Nursie.
L'ordre joua, au Moyen Âge, un rôle considérable : ses abbayes, souvent très riches, furent à la fois des centres de vie religieuse, des foyers de charité et de culture et de vraies puissances politiques. [...] La Révolution française fit disparaître en France l'ordre de Saint-Benoît, mais il se reconstitua, dès 1833, grâce à dom Guéranger, chef de la congrégation de France.