Ordre de Malte

L’ordre de Malte est un ordre catholique laïc fondé vers 1080. À l'origine l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, il avait pour objectif la création d'hôpitaux, d’où l’autre nom d'« Hospitaliers ». L’ordre finit par établir des prieurés et des hôpitaux dans toute l’Europe catholique, et il assuma rapidement une fonction militaire pour défendre les pèlerins qu'il accueillit sur les chemins de la Terre Sainte. Il participa activement aux Croisades du Moyen Âge et devint l'ordre le plus puissant de la chrétienté dès le XIVe siècle. L’ordre s’installe à Malte en 1530 ; au XVIIe siècle, les chevaliers de Malte sont connus surtout comme des corsaires qui avaient transformé Malte en magasins d'échanges du commerce méditerranéen. Sous l’Ancien Régime, il était surtout composé des cadets des familles nobles qu’il fallait placer soit comme militaires, soit comme religieux. L’ordre de Malte représentait la convergence de ces deux voies.
De nos jours, son successeur principal est l'ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte, fondé en 1961.