Jean Moschos ou Moschus (Jean le Limonaire)

Moine syrien de l'époque byzantine, né à Damas au milieu du VIe siècle. Il devint moine dans la grande laure de saint Théodose, près de Jérusalem, puis ermite près du Jourdain et enfin moine à la nouvelle laure de saint Sabas, au sud-ouest de Bethléem qui font partie des monastères de Jerusalem. Il se retira ensuite dans le désert de Juda pendant dix ans. Au début du règne de Tibère, il commença à voyager hors de la Palestine. Il se réfugia à Chypre et à Rome, où il mourut en l'an 619. Il est l'auteur d'un des ouvrages hagiographiques les plus célèbres de cette époque, Le Pré spirituel, qui recense et commente les faits et les écrits des érmites d'Orient de son époque et dont Sophrone, son disciple, est le dédicataire.