Maxime le Confesseur

Moine byzantin (Constantinople v. 580 – Lazica, auj. Schemarum, Caucase 662). Principal théologien du parti opposé aux monothélètes, il fut arrêté à Rome (653), condamné à Constantinople, torturé, exilé ; il refusa toujours le Type de Constant II. Auteur du Commentaire de Denys le Mystique et de Grégoire de Naziance. Il est fêté dans l'Église latine le 13 août et dans l'Église grecque le 21 janvier.