Hassan al-Wazzan, dit Léon l'Africain

Hassan al-Wazzan (1488-c.1548), dit Léon l’Africain, est un diplomate et explorateur né à Grenade mais dont la famille musulmane se réfugia au Maroc après la conquête catholique de 1492. Grâce à ses missions politiques et commerciales, il connut tous les pays du Maghreb, de l'Arabie, de l’Afrique saharienne, à Constantinople et en Égypte. Capturé en mer en 1518, il devint le prisonnier du pape Léon X, qui l’adopte comme fils et le fait baptiser Jean Léon de Médicis. Professeur à Bologne, il y écrivit son ouvrage Cosmographia de Affrica, publiée à Venise sous le titre Description de l'Afrique, la seule source de renseignement sur la vie, les mœurs, les us et coutumes dans l'Afrique du XVIe siècle. C’est en particulier grâce à ce livre que Tombouctou devient une ville mythique dans l’imaginaire européen.