Sainte Jeanne d’Arc, dite la Pucelle d’Orléans 

Héroïne française, chef de guerre et sainte de l’Église catholique, née à Domrémy en 1412 et morte à Rouen en 1431. Petite bergère de Lorraine, elle entendit à l'âge de treize ans des voix surnaturelles de saints martyrs qui lui ordonnaient de délivrer la France alors occupée en majeure partie par les Anglais soutenus par les bourguignons, lors de la guerre de Cent Ans. En 1429, elle persuade le roi de France à se faire confier une armée. Elle délivra Orléans que défendait Suffolk et Talbot (mai 1429), succès qui rendit confiance aux troupes. Après la victoire de Patay sur Talbot (juin 1429), elle prit Auxerre, Troyes, Châlons, s'ouvrant ainsi la route de Reims. En septembre 1429, en tentant de prendre Paris, Jeanne fut blessée, puis, après s'être repliée, échoua devant La Charité-sur-Loire. Elle fut capturée par les bourguignons et vendue par Jean de Luxembourg-Ligny aux Anglais (mai 1430). Elle fut condamnée à être brûlée vive en 1431. Ce ne fut qu'en 1450 que Charles VII, qui n'avait rien tenté pour la sauver, fit procéder une enquête qui aboutit à un procès de réhabilitation (1456). Elle fut béatifiée en 1909 et canonisée en 1920.