Saint Isidore d’Alexandrie

Saint Isidore, surnommé le Xenodoque ou l’Hospitalier, prêtre et solitaire, naquit en Égypte vers l’an 318. Il passa plusieurs années dans les solitudes de la Thébaïde et de Nitrie, et fut ensuite ordonné prêtre de l’église d’Alexandrie par saint Athanase qui le chargea de l’office d’hospitalier. Théophile, patriarche d’Alexandrie, l’ayant pris en aversion, le chassa de son église et de la Palestine. Saint Isidore se réfugia à Constantinople en l’an 400, où il fut reçu de saint Jean Chysostôme. Il mourut quelques années plus tard, en 404.