Isenbourg (Château de)

Le site alsacien du château fut un poste avancé de l'antique Voie romaine commerciale et militaire. À l'époque mérovingienne, le roi Dagobert II (652-679) céda sa demeure aux évêques de Strasbourg suite à la guérison miraculeuse de son fils. La petite ville de Rouffach étant devenu le centre des possessions de l'évêché dans le sud de l'Alsace, l'édifice servit de résidence aux évêques lors de leur venue dans la région. Le château existait au 12e siècle, mais fut détruit en 1199. En 1612 la construction d' un nouveau château fut entreprise au nord de l' ancien. Les travaux eurent lieu de 1612 à 1617, la décoration intérieure étant à peu près achevée en 1626. Ce château fut endommagé en 1632 par une troupe française et probablement restauré par l'évêque de l'époque vers 1664. Les anciennes superstructures furent démolies en 1822, et une restauration moderne entamée en 1972.