Hannibal

Né à Carthage en 247 av. J.-C., Hannibal, général et homme d'État carthaginois, est considéré comme l'un des plus grands chefs militaires de l'histoire. Il déclencha la Deuxième Guerre punique (218-202) contre Rome pour rétablir la puissance de Carthage perdue lors de la Première Guerre punique (264-241). Son armée fut victorieuse contre les Romains à Cannes en -216, pourtant, à Zama, en Afrique, il fut vaincu par Scipion l’Africain en -202. Néanmoins, Hannibal persista, entreprenant des réformes sur les plans économique, politique et militaire. Cependant, lorsqu’il fut nommé suffète (premier magistrat de l’État punique), ses ennemis le dénoncèrent, et Rome exigea sa mort. Ainsi se réfugia-t-il en Syrie, et ensuite, en Bithynie. Malgré qu’il continuât toujours sa lutte, le roi de Bithynie, Prusias Ier, exigea qu’Hannibal se livrât. Pour éviter la servitude, Hannibal s’empoisonna en 183, à Bithynie, près de l'actuelle Bursa en Turquie.