Saint Grégoire de Tours

Né vers l'an 538 à Clermont, saint Grégoire fut évêque de Tours de 573 jusqu'à sa mort, vers 594. Il défendit les droits de l'Église au milieu des querelles franques, s'opposa au roi Chilpéric et négocia le traité d'Andelot (587) entre Childebert II et Gontran, roi de Bourgogne. Il est l'auteur d'ouvrages hagiographiques et d'une Histoire des Francs (en lat. Historia Francorum), composée de 40 volumes, qui est à la fois ecclésiastique et civile, et qui le fit considérer comme le père de l'histoire de France.