Saint Frontaise

Martyr sous la persécution d'Euric au Ve siècle. Frontaise fut envoyé avec Séverin, Sévérien et Silan pour prêcher la nouvelle foi au gentils de la province. Le président les fit arrêter et interroger dans un pré voisin de la ville. Les quatre martyrs furent attachés à des poteaux, et, parce qu'on les entendirent parler de la mort du Sauveur Jésus-Christ, on forma du buisson voisin quatre couronnes qu'on leur mit sur la tête. On leur infligea d'affreux tourments et, ne pouvant ébranler leur foi, les fit décapiter.