Saint Étienne le Jeune

Abbé et martyr, il naquit à Constantinople en 714. L'empereur Constantin V le fit conduire en prison, lui réservant à un supplice cruel. Étienne fut frappé de verges et ensuite traîné en chaînes par les rues, accablé de coups de pierres et de bâtons. Un des furieux lui chargea sur la tête un coup si violent qu'il lui fit jaillir la cervelle. On continua d'insulter son cadavre jusqu'à ce que ses membres fussentmis en pièces et que ses entrailles fussent répandues sur la terre.