Sainte Élisabeth du Portugal ou Isabelle d'Aragon

(1271-1336). Reine du Portugal et sainte catholique connue pour sa piété religieuse et ses mœurs austères. Mariée de très jeune âge au roi Denys du Portugal, elle fut une femme attentive et patiente, même face à l'infidelité de son mari. De la même manière, elle fut une reine bienveillante qui se consacra au soin des pauvres et des malades. Sainte Élisabeth assuma également le rôle de conciliateuse – elle réussit à empêcher la guerre entre Denys et son fils Alphonse IV provoquée par le ressentiment de celui-ci envers le favoritisme démontré aux fils illégitimes de son père.
Attendri enfin par la gentillesse et la patience constante d'Élisabeth, le roi Denys se convertit à la fin de sa vie. Après la mort de son mari, la reine veuve entra dans un couvent de clarisses à Coïmbra. Toutefois, lorsque Alphonse prit les armes contre son gendre, le roi de Castille, Élisabeth se précipita à Estremoz et elle entreprit de nouveau la charge de pacificateuse. Élisabeth parvint à réconcilier les deux rois, mais elle mourut d'une fièvre peu après.