Concile de Frioul (en ital. Friuli)

Entre 791 et 796, le Concile de Frioul s’adresse à plusieurs questions relatives au mariage : il interdit les mariage clandestins et les mariage entre parents ; il exige des fiançailles assez longues pour permettre de vérifier qu’il n’existe pas de parenté entre les fiancés ; l’approbation du curé du lieu est nécessaire pour chaque mariage ; les mariés doivent avoir atteint l’âge de la puberté, et il ne doit pas y avoir trop de disproportion d’âge entre eux ; un homme qui renvoie sa femme pour cause d’adultère ne peut pas se remarier du vivant de cette femme ; la femme adultère ne peut jamais se remarier.