Jean Calvin

Né en 1509 à Noyon, Jean Calvin fut l'un des principaux artisans de la Réforme protestante ainsi que Martin Luther, Ulrich Zwingli et Martin Bucer. Il étudia les lettres, la philosophie, le droit, l'hébreu, le grec et la théologie en France et en 1533 il adhéra à la Réforme et commença une vie de prédicateur. En 1538 il publia son œuvre déterminante L'institution de la religion chrétienne en latin, qu'il traduisit ensuite en français en 1541. Il fut alors le premier à donner une version systématique de la théologie réformée. Les principes du calvinisme, basé sur L'institution, résident surtout dans la reconnaissance de la Bible comme la source unique de la foi et fut très proche aux thèses de saint Augustin. À Genève, il participa à la rédaction des Ordonnances ecclésiastiques qui furent le statut de l'Église réformée de la ville et il réorganisa l'académie qui devint un centre universitaire renommé. À sa mort en 1564, Théodore de Bèze le remplaça à la tête de l'Église réformée.