Théodore de Béze

Né en 1519 à Vézelay, Théodore de Bèze, un écrivain et théologien protestant, était le disciple et successeur de Jean Calvin en 1548 comme modérateur de la Compagnie des pasteurs. Il tint un rôle important durant les guerres de Religion et dans la Réforme. Il fut l'auteur de quelques oeuvres humanistes et théologiques ainsi qu'une tragédie biblique, Abraham sacrifiant (1550), considérée comme la première tragédie du théâtre français. Il mourut à Genève en 1605.