Sainte Agathe

Sainte Agathe était une vierge et martyre au troisième siècle en Sicile. Née à Catane, dans une maison noble, Agathe se consacra à Dieu dès sa jeunesse et lui avait ainsi consacré sa virginité. Le gouverneur de Catane, Quintien, la convoitait et, malgré une entremetteuse, Aphrodisie, il ne parvint pas à la persuader de céder à sa passion. Irrité de sa fermeté, Quintien ordonna qu'on la reconduisit en prison, où elle souffrit les plus horribles tortures. Parmi les tortures qu'elle endura, on lui arracha les seins à l'aide de tenailles. Mais Saint Pierre, lui étant apparu dans une vision, la consola et guérit ses blessures. D'autres tortures finirent par lui faire perdre la vie et son décès fut accompagnée d'un tremblement de terre qui ébranla toute la ville.