Aelia Eudocia Augusta

Écrivaine et femme de Théodose II, Eudocia était la fille d'un philosophe grec païen et pauvre d'Antioche. Précédemment nommée Athenais, elle dût se convertir au christianisme et changer de nom avant de se marier. Elle utilisait son pouvoir et son influence pour protéger les païens et les Juifs de la persécution et recommandait le fusionnement des enseignements sophistes et chrétiennes. Vers la fin de sa vie en 443, elle fut accusée d'adultère et bannie de la cour. Elle passa le restant de sa vie à Jérusalem où elle écrivit plusieurs poèmes et épopées chrétiens. Elle mourut en 460.